Quel programme pour des vacances en Guyane ?

0 Shares
0
0
0

Il nous arrive régulièrement de recevoir des mails de lecteurs nous demandant conseil afin d’établir au mieux leur programme lors de leur séjour en Guyane. Et il est vrai que nous n’avons pas encore traité cette question sur le site. Ça sera chose faire avec cet article qui présente et résume trois itinéraires en fonction de la durée du séjour. L’ordre et l’enchainement des visites est donné à titre indicatif, ce sont plus des idées à adapter en fonction de vos impératifs.

De même, ces itinéraires ne sont réalisables qu’en étant pleinement autonome et il vous faut donc prévoir de louer une voiture en Guyane. On retrouve la plupart des loueurs à l’aéroport de Cayenne. Compter 25€/jour minimum.

Bagne des Annamites et les cellules à ciel ouvert

Séjour d’une semaine en Guyane

Pour une semaine en Guyane, nous vous conseillons de rayonner autour de la ville capitale Cayenne, avec la possibilité d’effleurer plusieurs aspects du territoire: la forêt amazonienne, le spatial et l’histoire du bagne.

  • Jour 1: visite de Cayenne, et de son marché (mercredi, vendredi et samedi), et promenade sur les plages, soit de Cayenne, soit de Rémire-Montjoly,
  • Jour 2: visite de Cacao, le village Hmong au fameux marché (le dimanche) avec dégustation de soupe, et de son musée le planeur bleu. Terminer la journée par une petite baignade au saut Bief.
  • Jour 3: parcourir l’un des sentiers de rando autour de Cayenne (Rorota, Loyola, Habitation Vidal ou Lamirande) et puis l’après-midi, partir pour les marais de Kaw et y passer la nuit,
  • Jour 4: marais de Kaw, magique.
  • Jour 5: visite du Centre Spatial Guyanais (CSG) et l’après-midi, parcourir le sentier de la montagne aux singes,
  • Jour 6: journée aux Iles du Salut, où comment transformer un lieu paradisiaque en bagne,
  • Jour 7: visite du zoo de Guyane à Montsinery, sans doute la seule occasion de voir la faune locale.
Le singe écureuil ou sapajou ou saïmiri

Séjour de 2 semaines en Guyane

En 15 jours en Guyane, on approfondit les thématiques précédentes en passant plusieurs jours en forêt, et en visitant l’Ouest du département et son passé carcéral.

  • Jour 8, 9, et 10: s’envoler pour Saül et randonner au coeur de la forêt amazonienne,
  • Jour 11: en route pour Saint Laurent du Maroni en visitant les villages d’Iracoubo et son église, de Sinnamary et le pripri de Yiyi,
  • Jour 12: visite de Saint-Laurent du Maroni, du camp de la transportation, et du CIAP,
  • Jour 13: sur le chemin de retour, s’arrêter manger une soupe à Javouhey (le dimanche), continuer sur Mana, puis sur Awala-Yalimapo et la plage des Hattes (autre lieu d’observation de la ponte des tortues),
  • Jour 14 et 15: profiter de ces derniers jours, pour passer deux jours dans un carbet au milieu de la forêt. Au choix, au départ de Kourou: Wapa Lodge, Canopée ou Cariacou (liste non-exhaustive).
L’ilet la mère, idéal pour une sortie à la journée

Séjour de 3 semaines et plus

En trois semaines, vous commencerez à prendre la mesure du territoire en vous enfonçant toujours plus dans la forêt ou sur les fleuves…

  • Jour 16: visite du bagne des Annamites, profiter d’un pique-nique bien mérité et d’une baignade dans la crique,
  • Jour 17: faire du canoé sur la crique Gabrielle et remonter jusqu’au lac Pali,
  • Jour 18: essayer de pique-niquer à l‘ilet la Mère malgré les singes chapardeurs saïmiris,
  • Jour 19, 20, 21,et 22: remonter le fleuve Maroni jusqu’à Maripa-soula en pirogue (4 jours), vivre au rythme du fleuve et découvrir la culture noir-marronne.
  • Jour 23: profiter de Maripa-soula,
  • Et pour finir: on peut pousser à l’Est de la Guyane, pour découvrir Saint Georges de l’Oyapock et avoir le plaisir de traverser un pont majestueux et se retrouver au Brésil. Ou bien, encore visiter Ouanary ou le saut Maripa.
  • Sur le chemin de retour vers la capitale, deux randonnées de qualité s’offrent à vous (la savane roche virginie, les chutes de Tibourou) ainsi que la visite de l’éco-musée de Régina. Ce sera aussi l’opportunité de faire connaissance avec le troisième fleuve d’importance de Guyane: l’Approuague.
Le bébé tortue cherche la mer…

Et selon les saisons

En fonction de la période de l’année durant laquelle vous visiterez la Guyane, vous aurez la chance de participer à des moments uniques:

  • observer la ponte des tortues Luths ou l’émergence des bébés sur les plages guyanaises,
  • participer au Carnaval (tous les weekends entre l’épiphanie et le mercredi des cendres), avec les bals parés-masqués et les défilés du dimanche après-midi,
  • assister au décollage d’une fusée depuis Kourou ou depuis la place des Amandiers à Cayenne,
  • en avril, vous pourrez passer la journée à cueillir des ramboutans (litchis à “poils longs”) dans les plantations autour du village de Cacao,
  • de même, participer au nouvel an Hmong au mois d’octobre-novembre,
  • observer la parade nuptiale des coqs de roche.
le paisible Marais de Kaw

Extra-bonus…

Si malgré ce programme chargé, dans lequel nous n’avons ni tenu compte des siestes en hamac ni des apéros ti’punch , il vous resterait du temps de libre, la Guyane reste un très bon camp de base pour partir explorer les pays limitrophes. Il est plus qu’envisageable de passer quelques jours au Surinam ou même de descendre plus au sud pour gouter aux joies de la piste BR-156 au Brésil pour atteindre Macapá et l’embouchure de l’Amazone…

Vue depuis la savane roche Virginie
0 Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You May Also Like