D’autres façons de se loger en tour du monde

Nous terminons ici le tour d’horizon des différentes façons de se loger en tour du monde.
0 Shares
0
0
0
chambre d'hotel... dans le transsibérien
Dans le transsibérien…

Si précédemment, nous avons vu la manière conventionnelle de se loger en voyage, nous allons aborder ici des façons auxquelles on ne pense pas de prime abord. Elles permettent en tout cas d’ouvrir son champs de perspectives en offrant une nouvelle approche à notre façon de voyager.

Les séjours chez l’habitant

Il s’agit du meilleur moyen de rentrer en contact avec des « locaux » et de répondre au besoin inassouvi d’authenticité des voyageurs. Pouvoir observer les autochtones au quotidien et en tirer des enseignements quant à leur mode de vie, voilà le sel du séjour chez l’habitant. Que ce soit au fin fond de la jungle amazonienne ou au centre-ville d’une mégalopole asiatique, il vous placera au plus proche des préoccupations de vos hôtes. Initialement développé dans le cadre du tourisme solidaire afin de faire profiter des retombées économiques à des populations exclues du tourisme international, ce type de logement étend dorénavant son périmètre par l’entremise de sites internet : aujourd’hui, les urbains du Nord comme du Sud peuvent aussi proposer une chambre à la location pour la nuit.

Lac Titicaca - Perou
Lac Titicaca – Pérou

Les moyens de locomotion

Idéal puisque cette alternative permet d’économiser une nuit d’hôtel, tout en continuant d’avancer dans son itinéraire. Nombreuses sont les opportunités de passer une nuit dans un bus ou dans un train pendant un tour du monde. Malheureusement pour nous, le niveau de confort n’est pas toujours optimal, variant grandement en fonction des compagnies et des pays. Il faut parfois prévoir une petite laine quand la climatisation tourne à fond ou qu’un méchant courant d’air se fait sentir. Il nous est arrivé aussi une paire de fois de nous réveiller au milieu de nulle part, le bus en panne garé sur le bas-côté de la route dans l’attente du dépanneur. Un de nos meilleurs souvenirs d’une de nos nuits en bus fut l’arrivée à l’aube à La Paz, Bolivie quand les lumières de la ville sont autant d’étoiles tombées sur terre. D’ailleurs, les bancs de gare routière ou ferroviaire et d’aéroports représentent une bonne alternative en cas de galère.

chez l'habitant en argentine
Chez l’habitant en Argentine

Le camping

Tout le monde connait les avantages et les inconvénients de ce mode de logement, on ne va pas y revenir dessus. Juste pour mentionner que ce n’est pas répandu partout dans le monde et on retrouve uniquement les terrains de camping dans les zones de trek. Même si vous n’avez pas emporté vos chaussures de randonnée de chez Activinstinct ou Décathlon, vous pourrez parfois en louer sur place. Il sera alors facile de se procurer à l’achat ou à l’occasion tente, sac de couchage, réchaud et tout le matériel nécessaire pour une bonne session de nuit à la belle étoile.

La location d’appartement

Appartement à Horcon - Chili
Appartement à Horcon – Chili

Pour des séjours de longue durée, la location d’appartement est une solution avantageuse. Il n’y a certes pas un minimum de nuitée ni de taille (studio, 1 pièce etc…) mais ça nous semble intéressant à partir d’une semaine. Ils sont généralement tout équipé (TV, internet etc…) et permettent de se retrouver comme à la maison. On retrouve alors les habitudes d’aller faire les courses, de cuisiner tous les jours, faire le lit (mais quand même pas le ménage). Des gestes qu’on oublie facilement lorsqu’on reste dans un hôtel et qu’on mange au restaurant quotidiennement…

Le couchsurfing

Nous avons déjà présenté le couchsurfing dans un précédent article et dans l’attente d’un article sur notre retour d’expérience à son propos, nous en parlerons brièvement ici. C’est un réseau social qui fonctionne sur la confiance et les canapés. Tout un chacun peut mettre à la disposition des voyageurs qui traversent sa ville un lit ou un canapé gratuitement. Le site est chapeauté par un système de notation (mauvais, neutre ,bon) qui assure que personne ne fait de bêtises et n’abuse de la confiance des couchsurfeurs. De nos rencontres, souvent sont nées de réelles amitiés et nous auront sans aucun doute plaisir à revoir à nouveau les hôtes qui nous ont accueillis. Chacun nous a ouvert la porte de sa maison ou de son appartement en toute confiance et nous a remis les cléfs pour comprendre un peu mieux son pays.

Notre appartement hongkongais
Notre appartement hong-kongais

Les copains

Sans doute la meilleure façon d’être logé en voyage ! Vous êtes nourris, logés et blanchis, le tout dans une ambiance conviviale (enfin, on l’espère pour vous)! Notre charmant hôtel à Bruxelles lors de nos passages aller et retour ? Le grand appart’ des copains ! Un tour du monde est ainsi l’occasion de rendre visite à tous les copains expatriés aux 4 coins du monde et à qui ça fait des années qu’on promet de passer faire un petit coucou. Voilà l’occasion rêvée de tenir tous ces engagements polis.  Si vous n’avez pas de connaissances à l’étranger, les copains de copains font aussi l’affaire ! Il ne faut pas hésiter à faire appel à son réseau, c’est un bon moyen de rencontrer de nouveaux copains. Ils vous serviront ainsi de guide, partageront avec vous les bons tuyaux et vous ouvriront les portes d’un nouveau pays et peuvent vous offrir un espace de stockage pour vous gros sacs le temps de parcourir le pays. Que demander de mieux ?

Maintenant, vous êtes prêts à partir… en tout cas, la question du logement ne doit plus être un frein pour vous avec cette série d’articles.

 

0 Shares
28 commentaire
  1. Loger chez l’habitant donne souvent une très belle impression de voyager tout en se sentant un peu comme chez soi, loin de l’impersonnalité des hôtels. En plus, cela permet mieux de comprendre comment les locaux vivent dans leur quotidien.
    Istanbul Articles récents..Palais de Topkapi

  2. Le logement que je préfère, c’est de loin celui des copains! J’adore aller voir mes amis à l’étranger. Et comme dans l’article, parfois je vais même voir les copains des copains, et eux aussi, à leur tour deviennent de vrais copains.

  3. Les nuits chez l’habitant c’est clair que ça apporte toujours son lots de rencontres intéressantes et parfois uniques.
    Sinon comme conseillé sur mon site il y des chambres d’hôtes sur des bateaux logements qui peuvent apporté un petit dépaysement sympa !

  4. dans la plupart du temps les gens qui souhaitent couchsurfer cherchent à faire des rencontres pour mieux découvrir les sites. En tant qu’hôte, je n’ai eu que de bons souvenirs. Je sélectionnais les gens en fonction de la langue, du degré de personnalisation de leur demande pour loger chez l’habitant.

  5. Cette article est vraiment sympa avec des photos qui nous donnent une idée des différents lieu et mode d’hébergement, pour avoir pas mal voyager moi je préfère les auberges de jeunesses car dormir chez des inconnus j’ai du mal a être relax…Le point commun entre tous ces hébergements c’est que ça permet de rencontrer du monde et de partager des choses.

  6. J’utilise souvent le site internet Airbnb (y’a aussi WImdu dans le même genre). On peut y trouver de nombreux logement alternatif, surtout chez l’habitant. C’est pas toujours évident de trouver de bons tarifs (en fait, tout dépend des villes) mais le site est très connu et toutes les grandes villes disposent d’annonces. Ce qui est bien, c’est qu’on peut louer un logement (ou une partie) pour quelques jours, quelques semaines, voire plus. Je fais pas mal de rencontre via Airbnb et cela permet aussi de parler la langue locale, de cuisiner à la française, d’avoir internet gratuit…
    Kalagan@Travailler sur internet et voyager Articles récents..Augmentation des cotisations de l’auto-entrepreneur : analyse et coup de gueule !

  7. J’ai qu’une seule connaissance ayant testé un site internet pour être héberger chez un habitant qu’il ne connaissait pas, il a apparemment été déçu… Mais bon il était peut être tombé sur la mauvaise personne.
    Pour moi, je trouve que l’un des meilleurs moyens (si on veut éviter l’hôtel) est les chambres d’hôtes, que je considère comme des hotels low cost, mais suffisamment confortable, et parfait si on veut limiter les dépenses quand on part en voyage.

  8. Personnellement, durant mon tour du monde (qui dure depuis Novembre 2009) j’ai toujours essayé de varier les plaisir pour dormir:

    – bus
    – avion
    – hôtel
    – auberge de jeunesse
    – couchsurfing
    – location chez l’habitant
    – prison abandonnée
    – camping
    – dormir dans un tuyau en béton de canalisation (me demandez pas pourquoi, mais c’est quand j’ai visité une mine abandonnée)
    – louer une chambre en colocation
    – guesthouse au Japon
    – capsule hôtel à Tokyo
    – Manga Kissa à Tokyo
    – Karaoké au Japon
    – louer mon propre appartement

    C’est toujours un plaisir d’essayer de nouvelles choses en terme de logement lorsque l’on voyage ou que l’on vit à l’étranger
    tunimaal @ Blog de voyage au Japon Articles récents..Louer un appartement à Tokyo – Japon : le guide pratique et utile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You May Also Like