Lecture de voyages

Pour stimuler notre imagination et préparer notre voyage, nous avons arpenté les bibliothèques et avons trouvé les livres suivants:

Anthropologie

Tristes Tropiques de Claude Lévy-Strauss

L’anthropologie est un sport dangereux de Nigel Barley

Récits d’un anthropologue anglais parti étudier une communauté en Indonésie et en particulier son art ancestral de construction de grenier à riz. Les livres de Nigel Barley sont toujours pleins d’anecdotes et racontés avec un humour “british” excellent!

Un anthropologue en déroute de Nigel Barley

Retours d’expérience teinté d’humour anglais d’un anthropologue anglais qui décide de passer quelques mois dans une communauté de villageois au Cameroun. Il y a pleins d’anecdotes et on admire le courage de cette homme qui traverse de multiples épreuves (maladies surtout) tout en persévérant dans son étude. L’objectif est de décrire réellement et concrètement comment se passe les missions d’anthropologues qui ne ressemblent pas toujours aux “récits d’aventure” extraordinaires comme peuvent parfois les décrire certains de ses confrères.

Fous de l’Inde de Regis Airault

Retours d’expérience d’un psychiatre employé par l’ambassade de France de Bombay pour venir en aide à des jeunes français rendus “fous” par leur séjour en Inde et les différences culturelles entre les deux pays. Si vous n’avez pas encore visité l’Inde, je ne sais pas si ce livre va vous rassurer… mais il est pleins d’anecdotes incroyables.

Ecologie et Société

De l’inégalité parmi les sociétés de Jared Diamond, édition Gallimard, collection Folio essai

A lire absolument! A la question “pourquoi les espagnols ont-ils découvert l’Amérique et pas les incas, par exemple?”, Jared Diamond analyse finement (depuis la naissance du premier homme sur cette planète!) tous les facteurs lointains d’explications : environnement, faune, flore, géographie, etc. C’est très bien écrit, très pédagogue et extrêmement bien documenté pour un ouvrage “grand public”.

Effondrement de Jared Diamond, édition Gallimard, collection Folio essai

Cette fois-ci, Jared Diamond tente d’analyser pourquoi certaines sociétés historiques ont disparus (comme la société sur l’île de pâques, les mayas, les vikings du Groenland, etc.) à travers une grille de facteurs dont la plupart ont une origine écologique (déforestation, changement climatique, etc.). A travers cette analyse historique, il essaie de faire passer des messages sur les problèmes écologiques de nos sociétés contemporaines… C’est très enrichissant, mais aussi un peu flippant!

Solutions globales pour un désordre local de Coline Séreau

Livre-témoignage de multiples expériences autour de l’agriculture biologique, sans pesticides et respectueuses de la Terre-mère. Le livre vous fera aussi voyager dans de multiples contrées: Inde, Brésil, Algérie, France, etc. On peut aussi vous recommander le film.

Voyage au pays du coton de Erick Orsenna

Un tour du monde des pays producteurs de coton (Brésil, Afghanistan, Burkina Faso, etc.) avec pour objectif de comparer les différents modes de production (très “agro-industriel” au Brésil, plus “agro” au Burkina) mais surtout avec l’analyse des problèmes environnementaux que pose cette culture (consommation d’eau, de pesticides, etc.).

L’avenir de l’eau de Erick Orsenna

J’ai trouvé plus intéressant cet ouvrage car la thématique est beaucoup plus proche de notre quotidien! Encore un tour du monde pour illustrer les différentes problématiques environnementales liées à l’eau: son assainissement en Inde et les épidémies de choléra qu’implique justement l’absence d’assainissement dans les bidonvilles, son manque d’eau en Australie qui continue pourtant à exercer des activités fortement consommatrices (agriculture), les problèmes liées au “trop-d’eau” au Bangladesh qui est régulièrement soumis à des inondations, etc. Il y aussi des exemples de pays qui essaient de maîtriser cette ressource: le barrages des trois gorges en Chine, la capture de l’eau présente dans la rosée du matin au Pérou, faire que les nuages produisent de la pluie au Sénégal, etc.

Du Sahara aux Cévennes, itinéraire d’un homme au service de la Terre-mère de Pierre Rabhi, édition Albin Michel, collection Espaces Libres

L’autobiographie d’un homme qui a décidé de changer de vie et surtout de relation avec la Terre-Mère (la nature). Pierre Rabbi est né en Algérie, au fin fond du désert. Après quelques années dans le désert, il est envoyé à l’école des blancs, encouragé par son père à devenir « quelqu’un », il subit alors une acculturation qui l’éloigne des valeurs et tradition de sa famille d’origine. Voulant aller plus loin dans l’apprentissage de la culture des blancs, il part alors en France pour travailler. Mais la société qu’il découvre ne lui convient pas. Il décide alors de renouer avec ses racines pour devenir agriculteur biologique dans les Cévennes. Tout un personnage!

Le gardien du feu, message de sagesse des peuples traditionnels de Pierre Rabhi, édition Albin Michel, collection Espaces Libres

Après son autobiographie, Pierre Rabhi se lance dans la transmission écrite de contes et légendes de son peuple d’origine (habitants du désert algérien), qu’il a lui même inventé. Poétique, émouvant, avec de nombreux messages sur notre société contemporaine, ainsi que des réflexions sur le concept de modernité, on se laisse très bien transporter dans le désert algérien!

Parole de terre, une initiation africaine de Pierre Rabhi, édition Albin Michel, collection Espaces Libres

Dernier ouvrage de la trilogie Pierre Rabhi, dernière étape de sa transformation. Encore sous forme de conte, le livre raconte par des mots simples et imagés comment les peuples du désert ont souffert de la modernité (agriculture intensive, déforestation, avancée du désert) et comment modifier cet engrenage. Un ouvrage militant pour l’agriculture biologique, pour l’auto-suffisance alimentaire plutôt que la monocultures d’exportation

Société:

Pourquoi êtes-vous pauvres ? de William. T Vollmann, éditeur Actes Sud, collection Babel

Un journaliste américain entreprend un tour du monde de la pauvreté. A l’aide d’interprètes, il interpelle les pauvres en leur posant cette question : pourquoi êtes-vous pauvres ou pourquoi y-a-t-il des riches et des pauvres? Il parcourt de nombreux pays dans le monde à la fois ceux du Premier Monde (Etats-Unis et Japon essentiellement) et ceux du Tiers-Monde (majoritairement en Asie et un peu en Afrique). Malgré la “pauvreté” des commentaires du journaliste qui n’analyse pas les causes sytémiques des inégalités dans le monde, les récits de vie des personnes interrogées méritent la lecture de l’ouvrage.

Economie:

La stratégie du choc, la montée du capitalisme du désastre de Naomi Klein

Récits de voyage

Oasis Interdites de Ella Maillart

Oeuvres de Nicolas Bouvier

Voyageurs Excentriques de John Keay

En Argentine de Georges Clémenceau

Au coeur de l’Atlantique, vers le pôle Sud 1908-1909 de Sir Shackleton

Voyage avec un âne dans les Cévennes de Robert-Louis Stevenson

Romans

* Afrique

Mon oncle du Congo de Lieve Joris

Ebène, aventures africaines de Ryszard Kapuscinski

Maïmouna d’Abdoulaye Sadji

Asmara et les causes perdues de Jean-Christophe Rufin

Eldorado de Laurent Gaudé

Bilal sur la route des clandestins de Fabrizio Gatti

Ce journaliste raconte son périple tout au long de la route des clandestins en partance d’Afrique noire vers l’Europe. Depuis Dakar, il rejoint Bamako en train. Puis il se rend jusqu’au Niger en bus et depuis Agadez, embarque dans un camion qui fait la traversée du Ténéré (désert) pour rejoindre une oasis au milieu du désert, Dirkou.

De là, il se rendra en Tunisie (en avion certainement) et abandonnera au dernier moment de faire la traversée de la Méditérannée dans une embarcation de misère. Il rejoindra l’île de Lampedusa (Italie) pour se faire enfermer dans un centre de rétention et y dénoncer les conditions d’enfermement des êtres humains.

C’est un livre poignant. On ne voit plus les étrangers du même regard. Pour ceux qui rentrent illégalement en Europe, le voyage relève de l’exploit ou peut-être du suicide… en tous les cas, il reflète le désespoir de ces hommes à rester dans leur pays ou plutôt l’espérance de changer de vie et de croire en des jours meilleurs. Ces personnes sont décrits dans le livre comme de véritables héros qui endurent de multiples épreuves: cruauté des hommes, dureté du voyage, et nature hostile pour atteindre un unique objectif: avoir une vie décente..

* Amérique du Sud

Ines de mon âme de Isabel Allende

Raconte l’histoire ultra-romancée de la conquête du Chili par le conquistador espagnol Pedro de Valdivia. La narratrice n’est autre qu’une espagnole partie à la recherche de son mari venu travailler dans le Nouveau Monde. Elle rencontre alors Pedro de Valdivia qui tombe amoureux d’elle, elle le suit alors dans sa conquête du Chili. Malgré l’histoire d’amour, on apprend des tas de choses sur le Chili, ses difficultés naturelles d’accès (désert d’Atacama ou Cordillères des Andes), les nombreuses batailles contre les indiens Mapuche, guerriers de la zone.

Malinche l’indienne ou l’autre conquête du Mexique de Anna Lanyon

Luz ou les temps sauvages de Elsa Osario

Une jeune femme argentine a des doutes sur ses origines et ses liens avec sa famille.

Elle va alors rechercher dans son passé et dans l’histoire récente de son pays pour découvrir que durant la dictature militaire des années 70, les militaires volaient les bébés des prisonnières politiques pour les donner aux partisans de la junte. Ce phénomène a donné lieu à la création de l’association de grand-mères argentines qui recherchent activement leurs petits-enfants, encore aujourd’hui.

* Inde

Bombay Maximum City de Suketu Mehta Broché

Le Seigneur de Bombay de Vikram Chandra

Loin de Chandigarh de Tarun Tejpal

Shantaron de Grégory David Roberts

Le jeûne et le festin de Anita Desai

* Indonésie

L’anthropologue mène l’enquête de Nigel Barley

* Russie

Les cercueils de Zinc de Svetlana Alexievitch

Recueil de témoignages de russes ayant de près ou de loin participés à l’intervention militaire russe en Afghanistan dans les années 80. (mère, soldat, médecin, infirmière)

Genre littéraire nouveau à l’époque : l’auteure fait parler les « vrais » gens. C’est un patchwork de témoignages qui retracent les utopies (société nouvelle, aider), motivations (argent) au départ des uns et des autres qui sont en totale décalage avec les expériences réellement vécues en Afghanistan, pour la plupart traumatisantes.

* Tour du monde:

Tour du monde en 80 jours de Jules Vernes

Celui qui est à l’origine de toute envie de voyage !