Travail avec les écoles françaises

Nos amis et famille travaillant dans l’enseignement ont tout de suite été intéressés par notre projet de voyage.

D’une part, nos récits de voyage sont autant d’illustrations du programme scolaire français. Par exemple, le programme de géographie de 5ème traite de nombreux thèmes du développement durable et des inégalités de développement dans le monde. Certains pays que nous allons traverser sont même étudiés, comme le Sénégal et le Mali.

D’autre part, les moyens de communication utilisés dans le cadre de notre voyage (forums, courriels, skype, etc.) sont utilisés en classe de CM2, les élèves sont évalués sur leurs capacités à utiliser les outils de communication internet. Des messages de prévention autour des usages d’internet peuvent aussi être délivrés par les professeurs des écoles, car nous réservons des échanges privés et ferons l’effort de ne pas publier de photos personnelles sur le site internet version “publique”.

Enfin, tout simplement, pour des raisons de curiosité et d’ouverture d’esprit.

Quant à nous, nous sommes très heureux de pouvoir partager notre voyage et notre soif de découverte avec ces élèves français. Tout simplement, car nous ne souhaitions pas vivre ces moments tout seul et nous sommes fiers que notre voyage puissent intéresser des tierces personnes. Nous espérons à notre humble niveau pouvoir transmettre des valeurs de tolérance et de respect envers des peuples et des cultures différentes. Mais surtout, nous pensons qu’il y a de nombreux points communs entre les enfants et les voyageurs:

La capacité d’étonnement: lorsqu’on est enfant, c’est bien connu, on s’étonne de tout, en pleine phase d’apprentissage à la fois de connaissances universelles mais également des conventions sociales, tout est sujet à découverte et à curiosité. C’est un peu la même chose pour le voyageur qui évolue dans un environnement nouveau où les codes sociaux ne lui sont pas connus et où chaque minute le renvoie à des différences culturelles.

Le questionnement sur ce qui nous entoure: pour les enfants, toutes ces découvertes et ces connaissances en cours d’appropriation sont autant de prétexte pour s’interroger sur les fondements de tel ou tel code, sur l’origine de telle ou telle chose, état de fait, etc. Les adultes sommes bien souvent déroutés par les “pourquoi” des enfants, nous avons bien souvent oublié le sens de tels ou tels codes. C’est un peu pareil pour le voyageur, de nombreuses questions le taraudent. Il ne peut s’empêcher non plus de comparer avec ses propres codes et de s’interroger en conséquence sur le pourquoi de telle différence, sur la pertinence de tel code plutôt qu’un autre, c’est en quelque sorte la remise en cause de ses propres codes.

Quant au contenu concret des actions proposées:

Action 1 : Faire un Exposé
Objectifs :
- Apprendre à faire des recherches
- Transmettre des connaissances sur la géographie (climat, biodiversité, etc.), l’histoire, etc.
- Mettre en forme des idées (dans le cadre d’une « fiche »)
- Utiliser des outils informatiques (word)

Contenu :
Sous la forme d’une mise en situation, nous pouvons proposer aux élèves de nous aider à préparer au mieux notre voyage. Ayant manqué de temps pour préparer notre voyage, nous aurions besoin de leur aide pour combler nos lacunes et faire des recherches pour nous y aider. Pour cela, ils doivent réaliser des exposés sur les pays par lesquels nous passons. Ces « fiches pays » pourraient regrouper des informations sur la géographie, l’histoire, l’économie du pays visité.

Action 2 : Communiquer sur internet
Objectifs :
- Faire découvrir les moyens de communication sur internet (forums de discussion, commentaires sur blog, skype, courriel, etc.)
- (pour les CM2) Faire pratiquer les élèves en vue de l’obtention du Brevet Internet Informatique (BII)
- Apprendre à rédiger

Contenu :
Graĉe au site internet A La Croisée des Chemins (
http://alacroiseedeschemins.fr) qui se veut être un lieu d’échanges, les élèves pourront se former à Internet. Pour cela, plusieurs outils :
- le forum pour discuter en privée sur des thématiques choisies,
- poster des commentaires sur les articles
- échanger grâce aux courriels
- discussion téléphonique par l’intermédiaire de Skype

Action 3 : Echanger avec des élèves à l’étranger
Objectifs :
- Susciter la curiosité de l’autre, le goût du voyage
- Impulser une dynamique d’échange interculturel

Contenu :
A travers une présentation de leur école, les élèves pourraient faire découvrir à l’autre ce que signifie « aller à l’école » en France. Grâce à des photos de leur environnement (la salle de classe, la cantine, la cour etc etc…) ou tout autre moyen, les élèves pourront présenter aux autres leur quotidien. De
plus, nous pouvons imaginer que quelques élèves écrivent un petit texte de présentation (qu’est-ce que j’aime dans l’école, qu’est-ce que je n’aime pas, quelle est ma matière préférée, quel est mon sport préféré, qu’est-ce que j’aime manger à la cantine, qu’est-ce que je n’aime pas manger, etc…) que nous pourrions partager avec les élèves que nous rencontrerons à travers le monde.
A terme, nous pouvons envisager que des échanges se créent, soit par l’intermédiaire du site internet, soit directement entre élèves.
Pour les plus petits, nous pouvons aussi mettre en place un système d’échange de dessin. L’école A fait des dessins, que nous donnons à l’école B qui elle-même nous en donne d’autres que nous transmettons à l’école C etc…

Action 4 : Rédaction de reportages de notre part
Objectifs :
- Illustrer le programme scolaire
- Donner un contenu concret à des transferts de connaissance théoriques
Nous nous proposons de réaliser des « mini-reportages » afin d’illustrer le programme avec des exemples concrets. Pour cela, nous pouvons mettre à disposition des photos, vidéos, articles et entretien avec différents acteurs.
Exemple, programme d’histoire-géographie des 5èmes :
La pauvreté dans le monde,
Des inégalités devant la santé, devant l’alphabétisation,
D’autre part, nous envisageons de participer à des missions de bénévolat durant notre voyage. Ces périodes de volontariat dans des associations de protection de l’environnement et/ou de l’économie sociale et solidaire peuvent nous permettre d’aller à la rencontre de personnes qui s’impliquent quotidiennement et peuvent présenter des sujets intéressants pour les enfants
.

Si vous êtes enseignants et que vous êtes intéressés par ce projet, n’hésitez pas à nous contacter!

Dans le cadre de notre partenariat avec des écoles françaises, nous sommes allés nous présenter auprès de chacune des classes d’élèves qui nous suivront pendant cette année de voyage. Chacune des rencontres s’est déroulée à peu près de la même façon: une présentation en 10 minutes de notre projet: pourquoi, itinéraire, contenu et moyens de transports, présentation des moyens de communication et enfin séance de questions-réponses. Sans oublier nos entrées mémorables avec nos énormes sacs-à-dos et notre tenue de randonneurs!

Chaque classe était très curieuse et de nombreuses questions ont fusées dans tous les sens. Beaucoup de questions autour du sens de ce voyage, de nos objectifs, de nos buts et de nos attentes: les enfants posent toujours des questions pertinentes! Et puis aussi des questions sur la santé, l’hébergement, la nourriture et les langues.

Extraits de quelques questions:

Quel est le but de votre voyage?

Est-ce que vous réalisez votre rêve?

Est-ce que vous pourrez nous ramener des objets de votre voyage?

Quelles langues parlez-vous?

Où allez-vous dormir?

Est-ce que vous n’allez pas être trop fatigués?

Est-ce que vous aurez beaucoup de travail?

Quand vous reviendrez en France, ce sera le matin ou le soir?

Quels sont vos objectifs?

Qu’est-ce que vous emportez avec vous?

Ci-dessous une brève présentation des différentes classes:

Une classe de CM1-CM2 à Prunay-le-Gillon, petite commune rurale à côté de Chartres (département de ). C’est la seule classe de CM1-CM2 de l’école et ils sont 28 enfants.

Une classe de CM1-CM2 à Longjumeau, commune urbaine à côté de Paris (département de l’Essonne). L’école est déjà plus importante, il y a plusieurs classes de CM1-CM2. Dans cette classe, ils sont 28 enfants également. Voici leur cadre de vie scolaire :


Une classe de 5ème à Chatelaillon-plage, commune balnéaire à côté de La Rochelle (département de la Charente-Maritime), c’est la 5ème C. Ils sont 28 élèves. Les élèves ont souhaité nous présenter eux-mêmes leur cadre de vie scolaire en préparant un diaporama:


Une classe de grande section – CP à Pompignan: c’est le village d’enfance de Guillaume! Les enfants sont encore des bout’chous mais notre voyage sera l’occasion pour eux d’apprendre la mappemonde.

Une classe de l’école d’argentine de Paris: c’est une école qui a lieu uniquement le mercredi après-midi pour les enfants en partie argentins et dont les parents ont souhaité transmettre la culture argentine enseignée par des professionnels de l’éducation. Nous travaillerons essentiellement pour eux en Argentine, nous serons leurs envoyés spéciaux sur place!

Beaucoup d’écoles qui planifient un projet de classe verte pour profiter du soleil et  faire du ski se retrouvent au domaine des  Portes du Soleil en France. Les hôtels sont très orientés « famille » et peuvent être réservés sur Venere.com. Les Portes du Soleil sont connues pour être la plus grande station de ski au monde et sont situées à proximité de la Suisse.