A la croisée des chemins

Le blog de notre tour du monde et de notre vie en Guyane

Retrouver Paris

Lors des dernières vacances de Pâques, alias celles que nous avions l’habitude d’appeler nos vacances de Carnaval, nous sommes sortis de notre hibernation pour faire profiter la capitale de notre première visite officielle et touristique depuis notre retour de Guyane.  Il y a forcément de l’émotion à revenir dans une ville dans laquelle on a vécu 10 ans. Même si ce n’est qu’en tant que touriste. Le voyage a tenu lieu de pèlerinage, et nos pas ont suivi un chemin tracé par des années de souvenirs entassés (encrassés ?) avec ses points de passage obligatoires.

tour eiffel à contre-jour

Il y a des choses qui ne changeront jamais à Paris

Il n’y a pas besoin de guide touristique pour un tel voyage mais seulement d’une bonne mémoire remplie d’une tonne d’anecdotes. D’ailleurs, chaque micro-changement perçu à travers le filtre de notre cerveau fut sujet à discussion et à un émerveillement béat. Pour vous dire, nous n’avions jamais été autant réceptifs aux publicités dans le métro. Un tel enthousiasme sans discernement nous en ferait presque oublier pourquoi nous l’avons quittée.

Revenir dans une ville que l’on connait par coeur est aussi l’occasion de redécouvrir ses adresses préférées, ou de se relancer dans des débats sans fin pour savoir quelles sont les meilleures terrasses à Paris . Pour nous, et c’est facilement devinable, notre carnet d’adresse est plutôt centré sur la cuisine du monde. Les restaurants japonais de la rue Saint-Anne, les sri-lankais de Gare du Nord ou les pâtisseries de la rue des rosiers. Un cheminement tout en douceur et gourmandise. Pour les terrasses, nous avons une petite préférence pour celles des cafés autour du métro Edgar Quinet dans le XIVème arrondissement, mais il s’agit d’ un choix purement affectif et absolument pas raisonné.

Noir et blanc - canal de l'Ourcq à Paris

Le canal de l’Ourcq qu’on a beaucoup fréquenté à une époque

Et puis dans une ville comme Paris, il y aura toujours de nouvelles découvertes. Qu’importe le nombre de fois où l’on est passé devant cette rue ou cette façade d’immeuble, ce n’était pas encore le bon moment. Elle ne se découvrira que cette fois-ci. Ainsi, une fois passé ce porche dans le XIIème, nous découvrons une série de façades colorées, un cerisier en fleur au fond de la cour. L’impression d’avoir trouvé un petit trésor. Prendre le temps de flâner dans les rues parisiennes l’appareil photo en bandoulière et visiter tous ces monuments  pour lesquels nous n’avions pas eu le temps de le faire quand nous étions plongé dans notre vie quotidienne. Ainsi, nous avons découvert l’Opéra de Paris. Combien de fois sommes-nous passés devant sans jamais y être entré ?  Et bien, il faut reconnaitre ici que c’était une erreur, et c’était encore plus une bêtise de ne jamais être allé y voir un opéra.

Scène de l'Opéra de Paris

Scène de l’Opéra de Paris

Et visiter Paris avec un enfant ouvre aussi de nouvelles perspectives, autre que celle de visiter toutes les aires de jeu de chaque arrondissement. D’ailleurs, soit dit au passage, si vous êtes à Paris avec des enfants, il faut faire un tour à l’aire de jeux du parc de la Villette:  elle est tout bonnement incroyable avec des installations originales et en conséquence, il faut vous attendre à y passer un bon moment. Il y a aussi tout un monde de possible qui s’est ouvert à nous avec un enfant, de nouvelles visites, de nouvelles activités. La cité des sciences et de l’industrie accueille en son sein une cité des enfants qui propose – en fonction de l’âge des enfants – des jeux faisant appel aux facultés corporelles ou cognitives de l’enfant. 1h30 d’expérimentations en tout genre, où les enfants ne voient pas le temps passé et en redemandent à la fin.

saucissons pendus au marché d'Aligre - Paris

Etals du marché d’Aligre

Durant le séjour, un sentiment ambigüe nous a habité, celui d’être un touriste dans sa ville, de ne plus avoir le même lien avec elle, d’observer la vie quotidienne qui s’y déroule sans en faire partie. Ce n’est en soi pas plus mal, elle appartient une époque qui est maintenant révolue  et qui ne nous correspond plus.

Et vous, que se passe-t-il quand vous revenez dans une ville dans laquelle vous avez habité longtemps ?

1 Discussion sur “Retrouver Paris”
  • Hello,

    Je ne suis pas allée aussi loin que vous mais quand je reviens dans une ville où j ai vécu pendant des années c’est toujours des souvenirs qui reviennent.
    Et ça fait aussi bizarre de voir que le coin où vous viviez a évolué ( constructions …) mais c’est peut être une façon de voir que cela bouge avec le temps, que c’est bien vivant 🙂
    Rattana Articles récents..Conseils pour réussir sa location Airbnb

Laisser un message

Votre courrier électronique ne sera pas publié

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.