A la croisée des chemins

Le blog de notre tour du monde et de notre vie en Guyane

City Guide: visiter Belém do Para

Entre ses façades décrépies, ses trottoirs défoncés, le bruit et la foule d’une métropole de 1.4 millions d’habitants, il est parfois difficile de déceler le charme qui fait cette ville. Belém do Para n’est pas une ville qui se laisse facilement apprivoiser. Pas d’office de tourisme, ni de site internet de référence, les guides de voyage sont  peu loquaces sur la destination: ce n’est guère qu’une étape dans la découverte de l’Amazone. A vous de parcourir la capitale de l’état du Para par vous-même, à l’ombre des manguiers qui lui ont valu  son surnom de « Cidade das mangueiras », la ville des manguiers. Mais nous comptons bien vous aider à préparer votre prochain voyage avec ce city guide. Alors prêt pour découvrir Belém ?

Quand visiter Belém ?

Avec une température  moyenne annuelle de 30°C, il y fait bon toute l’année. Seul le taux de pluviométrie peut vous arrêter et dans ces cas là, il vaut mieux éviter les premiers mois de l’année. A partir de juin, on revient à des précipitations plus acceptables.

Que voir à Belém ?

Le marché Ver-O-Peso

Attraction numéro un de la ville, qui peut vous garantir des heures et des heures de visite, le marché « Voir le poids » qui devait son nom à la nécessité de vérifier le poids avant d’acheter,  est une véritable porte d’entrée sur l’Amazonie. A l’époque, les habitants de l’intérieur des terres débarquaient sur les quais et vendaient à même le sol leurs marchandises. Aujourd’hui, on retrouve toute la richesse de l’Amazonie sur les étals. Organisé en différents quartiers: vêtements, plantes, stands pour manger, artisanat, noix du Brésil, farines de manioc, poissons séchés, fruits et légumes, animaux vivants, apothicaires…

Pensez à faire un tour au marché de la viande un peu excentré par rapport au marché principal, pour son architecture très « Eiffel », et au marché aux poissons pour découvrir de nouveaux spécimens.

Pour en savoir plus: Le marché Ver-O-Peso

marché Ver O PEso - Belem - Para - Brésil

Mosaïque Marché Ver O Peso

Le Teatro da Paz

Témoin préservé de la richesse de la ville, le théâtre de la Paix ou Teatro da Paz en version originale a été construit lors de la fièvre du caoutchouc (fin du XIXème – début du XXème siècle) avec l’argent du commerce du latex. Symbole de l’opulence de Belém à cette époque, tous les matériaux sont venus d’Europe et le théâtre est bâti selon un style néo-classique. Véritable joyaux à visiter.

Praça da Republica

Ouvert (pour les visites) du mardi au vendredi de 9h à 17h, le samedi de 9h à 12h et le dimanche de 9h à 11h.

Prix: 6R$

le site du théâtre (en brésilien) : http://www.theatrodapaz.com.br

Museo Emilio Goeldi

Ecrin de verdure en plein coeur de la ville, le parc fait office de zoo. On peut y  découvrir tous les animaux de la jungle amazonienne: jaguar, paresseux, aras etc… et les fameux nénuphars géants d’Amazonie. Idéal avec des enfants. Il y a même un petit snack à l’intérieur qui permet de faire une pause à l’ombre. Le musée, qui était fermé lors de notre passage, fait partie du réseau des musées amazoniens comme le musée des cultures guyanaises de Cayenne.

Av. Gov Magalhães Barata, 376 – São Bráz, Belém – PA

Ouvert du mercredi au dimanche, de 9h à 17h.

le site du musée (en brésilien): http://www.museu-goeldi.br/portal/

Parc Mangal des Graças

Un peu à l’écart du centre, sur les rives du Rio Guama, ce terrain vague de 40 000 mètres carrés a été aménagé en 2005 pour représenter un petit coin d’Amazonie en plein centre-ville et de représenter les différentes micro-régions floristiques du Para. On y trouve des ibis rouges, des aigrettes, des canards, des iguanes. C’est un lieu idéal pour une petite balade familiale avec une serre d’artisanat, un restaurant avec une plutôt bonne réputation (le Manjar das Graças), un ponton qui surplombe la mangrove et débouche sur le fleuve, une tour d’observation, et une serre aux papillons (entrée payante, quelques réales).

R. Carneiro da Rocha, s/n – Cidade Velha, Belém – PA

Ouvert du mardi au dimanche, de 9h à 18h

Entrée gratuite

http://www.mangalpa.com.br/ (en brésilien)

Forte do Presépio

Lieu de naissance de la ville, construit en 1616, sa visite tient plus du symbole que du véritable intérêt si ce n’est pour la vue panoramique sur la baie de Guajara. Quelques canons sont alignés à l’entrée et l’enceinte abrite un petit musée.

Ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 18h.

Basilique de Nazaré

C’est sur les lieux où fut érigé la basilique, qu’une statue de la vierge a été trouvée. La chapelle en bois des débuts du miracle laissa sa place à une magnifique basilique à l ‘époque de la fièvre du caoutchouc : marbre de Carrare, mosaïque, balcon en bois.

Que faire à Belém ?

Le Cirio de Nazaré

Chaque 2ème week-end d’Octobre se tient l’événement le plus important de l’année. 2 millions de personnes se retrouvent pour accompagner la statue de la vierge dans sa procession à travers la ville et sur le fleuve, ce qui en fait un des évènements catholique le plus important au monde. La Vierge est transférée de la Cathédrale da Sé jusqu’à la Basilique de Nazaré.

Pour en savoir plus: http://www.ciriodenazare.com.br/portal/index.php

Cathédrale da Sé

Le marché du dimanche matin Praça da Republica

Tous les dimanches matins, se tient  sur la Praça da Republica un marché artisanal. C’est surtout une bonne excuse pour flâner en famille à l’ombre des manguiers. Des centaines de stands en tout genre se serrent tout autour de la Praça da Republica, idéal pour faire ses cadeaux de dernière minute. Des groupes de Capoiera font des démonstrations, des pistes de danse s’improvisent, et même un mini-marché d’animaux de compagnie où chiots et chatons attendent un maitre se tient à l’ombre des manguiers.

Une journée sur l’Amazone

Il serait dommage d’être à l’embouchure de l’Amazone est de ne pas en profiter pour naviguer à la découverte de la vie sur le fleuve. L’agence Amazon Star Turismo propose plusieurs types d’excursion, de quelques heures à la journée entière. Nous sommes partis  à la journée avec eux et ce fut une très bonne expérience. De bonne heure le matin, ils sont passés nous prendre à l’hôtel pour nous amener au bateau, typiquement amazonien où nous n’étions pas plus d’une dizaine. Le matin, outre le plaisir de voguer sur le fleuve, nous avons fait une petite randonnée à la découverte de la flore régionale (roucou, hévéa, cupuacu etc…) sur une des îles qui peuplent le fleuve. L’après-midi, en prenant une embarcation plus petite, nous avons pu pénétrer plus dans les terres grâce à tout un réseau de canaux. Nous reviendrons plus en détails  dans un prochain article sans doute. 

Amazon Star Turismo

Rua Gen. Henrique Gurjão, 210 entre Benjamin e Piedade, Belém

Ouvert tous les jours sauf le dimanche, de 8h à 18h.

Le personnel parle français et l’agence se trouve à 20m de l’hôtel Massilia dont nous parlons plus bas.

http://www.amazonstar.com.br/

Où manger ? Où boire un verre à Belém ?

Pour les plus gourmands, rassurez-vous, Bélem fait partie depuis 2015  du réseau UNESCO des villes créatives de gastronomie qui re-transcrit le dynamisme et la qualité du secteur alimentaire de la ville. Que ce soit le Açai que l’on peut goûter à toutes les sauces ou le canard au Tucupi en passant par le  poisson amazonien grillé (filhote par exemple), chacun trouvera son bonheur.

Plusieurs adresses qui se trouvent principalement à Estaçao das Docas.  Au début des années 2000, la mairie a entrepris de rénover les anciens docks laissés à l’abandon, à la matière de ce qui a été fait à Buenos Aires, dans le quartier de Puerto Madero. Les hangars se sont donc transformés en lieux branchés  où se concentrent les bons restaurants et les bars tandis que le quai à garder ses grues de déchargement mais s’est transformé en une agréable promenade piétonne.

La em casa

Mention spéciale pour le buffet du midi à volonté (70 reales/pers.). Une bonne manière de goûter aux spécialités locales.

Restaurant Palafita

Si l’ambiance trop policé d’Estaçao das Docas  ne vous convient pas, vous pouvez toujours aller faire un tour au Palafita. Pas de devanture, juste une façade jaune et ocre, il faut s’engager sous un porche obscur, traverser un foutoir pas possible qui fait plus penser à un hangar désaffecté qu’à l’entrée d’un restaurant pour déboucher sur une grande salle ouverte sur le fleuve. A la vue de la fréquentation, on se dit que le lieu est couru par les Belemenses. On y mange principalement du poisson grillé servi généreusement. Une scène accueille des concerts.

Adresse: 258 R. Siqueira Mendes, Belém, Pará (Voir la carte)

Amazonas Beer

Seule (?) brasserie d’Amazonie, elle sert des bières aux saveurs… amazoniennes : acai, bacuri etc… A tester !

http://www.amazonbeer.com.br/

Sorverteria Cairu

Des glaces délicieuses généreusement servies aux parfums exotiques et locaux: Açai (biensûr), Cupuacu, Mangue etc etc… 14 boutiques à travers la ville.

http://sorveteriacairu.com.br/

Le kiosque du théatre

Lors de notre dernier passage, le kiosque du théâtre était dans une phase de relooking. Mais nous sommes sûrs qu’il restera égal à lui même. A l’ombre des manguiers et du Teatro da Paz, c’est l’endroit idéal pour observer la vie belemense qui se déroule sous vos yeux en buvant une bière bien fraiche (ou un jus).

Où faire son shopping à Belém ?

Belém regorge de plusieurs centres commerciaux immenses et hyper modernes. Deux sont en centre-ville et sont indiqués sur notre carte, les autres sont plus excentrés. Vous y retrouverez toutes les marques internationales ainsi que les marques locales les plus connues: Havaianas, Rachuelo…

Retrouver nos autres adresses sur la carte ci-dessous.

Où loger à Belém ?

Nous avons établi nos quartiers généraux à l’hôtel Massilia  qui comme son nom l’indique est tenu par un français. Proche de la Praca da Republica, il a l’avantage de proposer des chambres propres à un bon rapport qualité/prix (30~40 euros/chambre) avec la clim, un petit-déjeuner à volonté, le personnel qui parle français et surtout pour bien se rafraîchir après une journée à se promener dans la moiteur amazonienne: une piscine !

Hotel Le Massilia

Rua Henrique Gurjão, 236 – Reduto, Belém – PA, 66053-360, Brésil
Téléphone:+55 91 3222-2834

Site: http://massilia.com.br/fr/

Arriver / partir de Belém

Depuis/vers l’aéroport

Il y a peu de vols internationaux vers Belém. Pour trouver des vols pas chers, vous pouvez suivre les trois conseils de Momondo publiés à l’occasion de l’Annual Flight Study.

Compter 50 réals pour la course en taxi jusqu’au centre-ville.

Depuis le terminal fluvial

Départ de bateaux pour les îles voisines (Marajo, 20-30 réals, 2 à 3h, 2 départs par jour), pour Macapa et Manaus.

Depuis le terminal routier

Bus fréquents vers la côte, Algodoal par exemple et quelques liaisons longues distances.

En ville

Le réseau de bus semble plutôt bien développé mais il nous reste totalement hermétique. Jusqu’à ce que nous le comprenions mieux, nous circulons en taxi (5 réals minimum la course,  compter 15/20 réals pour se déplacer en ville)

Notre carte de Belém

Sécurité à Belém

Un mot sur la sécurité. Nous sommes souvent tombés sur des gens prévenants lors de nos promenades, que ce soit au marché de Ver-o-peso ou lorsque nous nous engagions dans les rues désertes de la vieille ville. En tant que touristes, nous n’avons pas particulièrement ressenti ce sentiment d’insécurité mais la répétition des avertissements nous a amenés à être plus méfiants. Donc voici quelques conseils (mais applicables n’importe où dans le monde):

  • au marché de Ver-o-peso, tenir son sac à doc sur le ventre,
  • éviter les rues désertes ou quand les commerces sont fermés,
  • se déplacer en taxi, la nuit venue.

Bibliographie

Les guides

Pour le coup, après avoir comparé les deux, nous avons une petite préférence pour le guide du routard.

Les romans

Et vous, quelles sont vos bonnes adresses ? Vos conseils  pour visiter Belém ? Laissez un commentaire ci-dessous et nous mettrons à jour la carte ! 

3 Discussions sur
“City Guide: visiter Belém do Para”

Laisser un message

Votre courrier électronique ne sera pas publié

CommentLuv badge