A la croisée des chemins

Le blog de notre tour du monde et de notre vie en Guyane

Des hébergements insolites en tour du monde

En recherchant nos hébergements pour nos vacances de cet été, nous sommes tombés sur un post de bravofly sur facebook relayant l’article sur  l’hôtel le plus insolite du monde. Du coup, j’ai eu envie de me remémorer tous les hébergements insolites que nous avons pu tester pendant notre tour du monde. Petit tour d’horizon.

Dans un cargo – Océan Atlantique

insolite_cabine_cargoLe point de départ de notre tour du monde a été donné à bord du cargo Grande Atlantico. Nos premières nuits ont donc été bercés par le roulis et le bruit ronronnant du moteur. Dans une chambre aveugle de 9m2, nous avons tracé nos premiers kilomètres, au fur et à mesure que le bateau nous arrachait du froid hivernal pour nous amener à la chaleur sénégalaise. De chenille, nous étions devenu papillon, et sommes sortis de notre cocon à Dakar. Rite de passage de notre vie d’avant vers notre vie de tourdemondiste.

Dans un hôtel de sel – Uyuni – Bolivie

insolite_hotel_sel_uyuni_bolivieAux abords du Salar de Uyuni, plus vaste étendue de sel du monde, la spécialité est de construire des hôtels avec la matière première environnante, c’est-à-dire – si vous avez suivi – de sel. Les murs, les tables, les lits sont en sel. Nous l’avions accueilli les bras ouverts et il nous était apparu vraiment luxueux, tellement les nuits précédentes avaient été spartiates lors du tour du Salar.

Au Chungking Mansion – Hong-Kong

insolite_chunking_mansion_hong_kong

A l’époque, cet immeuble à guesthouses, où l’on parque les touristes – sans le sou – de passage à Hong-Kong avait été le sujet d’un de nos articles (ici), consécration ultime. Et quelques années après, le sentiment est encore tenace : crispation, sueurs froides etc. En un mot, tout ce qu’on fait de pire pour accueillir des voyageurs : chambres minuscules à la propreté douteuse dans un immeuble à la limite de la salubrité.

Une ancienne synagogue – Haerbin – Chine

A la frontière chino-russe, dans le froid du mois d’avril, dans un territoire qui a longtemps hésité entre son caractère russe ou chinois, nous avions posé nos valises dans une énième guesthouse. Pas si anonyme que ça, puisqu’il s’agissait d’une ancienne synagogue reconvertie en auberge de jeunesse mais sur laquelle l’étoile de David trônait encore fièrement. Première nuit dans un édifice religieux mais qui n’a en rien provoqué une crise de foi. Par contre, il semble me souvenir que l’aspect solennel était encore prégnant et que nous avons passé notre temps à chuchoter.

grenier_mais_bolivie
Ca c’est pour le côté conventionnel mais le fait d’avoir eu quelques expériences bénévoles nous a permis d’élargir ce champ des possibles. Que ce soit le couchsurfing ou le woofing, elles nous ont parfois réservés parfois quelques surprises. Si le couchsurfing nous a toujours enchanté de par la qualité de nos hôtes, c’est surtout le luxe avec lequel nous avons été reçu qui nous a surpris : chambres individuelles (sans doute le privilège de voyager en couple ou l’âge ?) avec parfois quelques bonus : vue sur le port de Singapour, sortie en boite ou dans des parcs.

bureau_ong_senegal

Quand tu vis au bureau…

Les expériences de bénévolat y sont aussi allées de leur surprise : dormir au bureau, ou dans un super camp touristique au coeur de la mangrove au Sénégal, dormir dans la réserve à maïs en Bolivie, au milieu d’une forêt d’hévéa en Thaïlande ou encore dans une ferme indienne.
Et il ne faut pas oublier toutes ces nuits passées sur le canapé des copains du bout du monde, dans des trains, des bus ou encore des avions…

casekeurbamboung

Case de l’éco-camp Keur Bamboung au Sénégal

2 Discussions on
“Des hébergements insolites en tour du monde”

Leave A Comment

Your email address will not be published.

CommentLuv badge