A la croisée des chemins

Le blog de notre tour du monde et de notre vie en Guyane

Nos hôtels préférés en tour du monde

Hotel des Amandiers - Cayenne

Hotel des Amandiers – Cayenne

Alors que nous avons repris notre vie sédentaire, il nous arrive encore parfois d’avoir quelques pensées nostalgiques de notre tour du monde. Particulièrement depuis que nous sommes en Guyane, où le mélange de population, les langues entendues dans la rue, les cultures, le climat tropical, la faune, la flore, les paysages, bref tout ce qui nous entoure est une invitation permanente au voyage. De plus, même si parfois nous l’oublions, de par la prédominance de la culture créole, la Guyane est avant tout en Amérique du Sud et à sa porte nous ouvre grand les bras le géant brésilien ainsi que des pays que nous n’aurions jamais pensé visiter un jour (notamment le Surinam ou le Guyana). Il faut relativiser cependant tout ça puisque comme nous l’avons précédemment expliqué, le manque de liaison aérienne rend leurs découvertes plus compliquées que prévu.
Par contre, il nous arrive peu souvent de croiser le profil type du globe-trotteur. Ici, le tourisme est affinitaire ou n’est pas ! Les quelques voyageurs qui osent s’aventurer en Guyane y viennent car ils y connaissent du monde qui y vit. Les autres passent leur route pour des contrées peut-être plus exotiques ou moins chères. D’où la faible activité touristique dans le département. La preuve, il n’y a ni Lonely Planet ni Guide du Routard sur la Guyane.
Du coup, nous voilà à rêvasser à notre vie « d’avant », à la vie nomade, à la corvée hebdomadaire de paquetage et dépaquetage de valise, à la centaine de chambres d’hôtel qui s’est succédé pendant ce voyage. Finalement, nous n’avons jamais pris le temps de faire de classement sur nos meilleures découvertes hôtelières autour du monde. C’est dorénavant chose faite. Retour en arrière, instant nostalgique, pour vous présenter trois de nos coups de cœur :

Un  hotel qui ne nous laissera pas un souvenir impérissable...

Un hotel qui ne nous laissera pas un souvenir impérissable…

l’hôtel Art Factory de Buenos Aires

Il a été notre premier contact avec la terre ferme après notre mois en mer… Passé les premiers instants de panique suite à notre retour à la « civilisation », il nous a aussitôt plongé dans l’ambiance portenas : des murs colorés décorés par des graffitis artistiques, chaque chambre avec son thème propre. Le petit salon cosy attire la horde des backpackers à la recherche du réseau wifi. Sa terrasse, au lieu de nous offrir une vue sur la ville digne de ce nom est plus propice aux fameuses « parilladas » (barbecues) argentines. L’odeur de viande grillée est tellement enivrante, qu’elle ferait craquer n’importe quel végétarien ! A déguster évidemment avec les bonnes bières argentines. Notre mal de terre était définitivement oublié !

Découvrez plus d’hôtels à Buenos Aires avec HotelClub.

L’hôtel Monte Horeb de Cusco

Cet hôtel nous a plu, essentiellement pour sa localisation à deux pas de la « plaza de armas », très pratique pour assister aux festivités du mois de juin au Pérou (Inti Raymi et Corpus Christi). Pas besoin de se presser le matin pour arriver aux premières loges des défilés de danse ou de procession, et il est facile de veiller tard le soir sans craindre pour sa sécurité. L’architecture typique des maisons coloniales du centre de Cusco constituait l’autre facette du charme de cet hôtel. Derrière un large portail, s’ouvre une cour aux pavés inégaux. A l’étage, un majestueux balcon de bois offre au visiteur un aperçu de la richesse d’antan.

L’hôtel Citi International de New Delhi

Hotel à New Delhi (Inde)

Se sentir bien à l’hotel… New Delhi (Inde)

Havre de paix au milieu du chaos delhiite, il a été notre refuge après nos angoissantes percées dans la jungle urbaine indienne. C’est l’une des seules villes de notre tour du monde dans laquelle nous nous sommes autorisés un hôtel d’un niveau supérieur, délaissant pour une fois les auberges de jeunesse. Grâce à Delhi, nous nous sommes rendus compte combien il était important de se sentir bien dans son hôtel pendant un tour du monde, histoire de se trouver un « cocon » le soir après nos différentes déconvenues de la journée. Trouver un lit confortable avec des draps sans « tâches propres », des oreillers moelleux, une douche dans la chambre et une décoration totalement occidentale nous ont fortement aidé à absorber le « choc culturel » que nous avons ressenti en foulant la terre indienne. Parfois, il faut le reconnaître, trop de dépaysement peut rendre « fou », surtout en Inde, où la jeunesse occidentale est en proie au syndrome indien (cf Fou de l’Inde, Régis Airault, Editions Payot). Avouons que nous en avons même abusé, restant une fois toute la journée dans notre chambre, sans vouloir mettre le nez dehors, enfoncés dans cette couette si moelleuse et qui sentait si bon…

Pour plus d’info sur cet hôtel « salvateur ».

Aujourd’hui, il nous tarde de dénicher et de vous faire découvrir les pépites hôtelières de la Guyane !

8 Discussions on
“Nos hôtels préférés en tour du monde”

Leave A Comment

Your email address will not be published.

CommentLuv badge