A la croisée des chemins

Le blog de notre tour du monde et de notre vie en Guyane

Une journée parfaite à Cayenne

Les ilets Dupont - Cayenne

Les ilets Dupont – Cayenne

 A peine arrivé à Cayenne que déjà nous prenons nos marques dans la ville, et il nous semblait normal de répondre à cette initiative en décrivant une journée à Cayenne. Etrange ville, faite de mélange de maisons créoles colorées et de bâtiments administratifs des années 60, qui ne se laisse pas découvrir facilement .

Une belle journée à Cayenne commence par un réveil de bonne heure, en même temps que le soleil pour pouvoir commencer une promenade à l’abri des plus grosses chaleurs. Les nombreux sentiers de randonnée des environs s’y prêtent à merveille. Pour longer la mer et faire une pause à la pointe des Anglais, il vaut mieux choisir celui de Montabo. Pour prendre de la hauteur, celui du Rorota. Dans les marécages, direction les Salines. Tous permettent d’avoir un premier contact avec la jungle que ce soit avec des forêts primaires ou secondaires. L’idéal est d’en choisir un qui se termine près d’une plage pour pouvoir se baigner à la fin d’une randonnée qui aura vu son lot de gouttes de sueur à cause de l’ambiance humide de la forêt, parfois étouffante.

Après s’être rafraîchi, direction le centre-ville de Cayenne pour prendre le petit-déjeuner à la terrasse du bar des Palmistes, sur la place du même nom. La ville s’anime et s’active, le bar est particulièrement bien placé pour observer ce mouvement.

Le bar des Palmistes

Le bar des Palmistes

Situé dans une vieille maison créole jaune et centenaire de deux étages, ce fut un lieu de passage obligé au cours des ans. Le jus de fruit local est parfait pour se désaltérer, préparé exclusivement avec des fruits de saison. Faisant face au bar des Palmistes, la bibliothèque Franconie et le musée éponyme sont abrités dans une autre belle maison créole. Une fois rassasié, le marché central se trouve à quelques pas. Sur les étals, toute la diversité de la Guyane s’affiche et offre des promesses de nouveaux voyages gustatifs : maracouja (fruits de la passion), ramboutan (litchi à poil long), concombre piquant, liseron d’eau, patate douce ou encore banane plantain. Derrière les stands, les paysans Hmong de Cacao, d’origine laotienne, viennent vendre à la capitale leur production trois fois par semaine. Il y a de quoi flâner quelques heures, histoire de tenir jusqu’à la pause de midi, et de faire ses courses de manière économique. Car sous les halles se cache un trésor de cantine bon marché : pour quelques euros, des restaurateurs chinois vous serviront un gros bol de soupe de poulet ou de bœuf, ou quelques nems. Ce sera aussi l’opportunité de ramener des souvenirs ou de gouter au rhum arrangé dans les boutiques qui peuplent les halles. Si vous avez le temps, il faut pousser jusqu’au marché aux poissons qui se trouve à quelques rues de là pour découvrir les espèces locales. Vient le moment tant attendu de la sieste pour échapper aux grosses chaleurs du midi.

La Plage du Novotel - Cayenne

La Plage du Novotel – Cayenne

L’après-midi peut recommencer en douceur, soit par une visite à l’un des musées de la ville, soit à l’une des plages que vous soyez culture ou nature. Même si le littoral est envahi par la mangrove, et que lors des hautes marées il disparait sous la force des vagues, Cayenne et ses alentours recèlent de quelques plages qui sauront vous accueillir avec plaisir. Certes l’eau n’est pas aussi bleue que dans les Caraïbes mais elle n’en reste pas moins agréable. La plus populaire des plages est celle du Novotel, la plus proche du centre-ville. Elle est grande, elle est belle et l’été, elle est surveillée et accueille même quelques animations. Lorsque le soleil se couche, il est temps d’aller gouter à l’une ses spécialités locales dont aucun guide ne parle (à tort!) : le super Madras ! Un super sandwich de steack haché qui comblera les plus grosses faims. A découvrir dans l’un des nombreux camions-sandwicheries autour de la place des Palmistes et à aller déguster Place des Amandiers en observant les parties de pétanques. Pour terminer la journée, et s’il vous reste de l’énergie, il faut se diriger vers la plage de Rémire-Montjoly pour assister – si la période (d’Avril à Juillet) s’y prête – à la ponte des tortues Luths ou Olivâtres sur le sable ou à l’émergence des bébés qui rejoignent ensuite la mer. Moment magique de communion avec la nature, l’observation au clair de lune de ce spectacle de la Nature dépasse tous les mots. Et sinon, vous pourrez toujours noyer votre chagrin d’avoir loupé un tel événement dans les ti’punchs qu’on ne manquera pas de vous servir dans l’un des nombreux bars à la mode du centre-ville.

Les bébés tortues luths rejoignent la mer...

Les bébés tortues luths rejoignent la mer…

Bienvenue à Cayenne !

17 Discussions on
“Une journée parfaite à Cayenne”

Leave A Comment

Your email address will not be published.

CommentLuv badge