Enregistrer son visa en Russie

En Russie, il faut faire enregistrer son visa lorsqu'on séjourne 7 jours dans une ville.  Nous avons résumé ici les informations que nous avons trouvé quant a cette procédure.

Outre des formalités compliquées pour obtenir un visa russe, l’administration russe impose aux voyageurs se rendant sur son territoire une autre espèce d’épreuve : l’enregistrement du visa !

Il est difficile de trouver la vérité quant à cette pratique, en lisant les différents posts sur les forums de voyageurs, on s’aperçoit rapidement que chacun a sa propre interprétation de cette règle. Autant de flou autour de cette pratique amène à se demander s’il ne s’agirait pas tout simplement d’une énième manière de soutirer de l’argent à de naïfs touristes. Ne doit-on pas déjà payer 30 ou 40 dollars à une pseudo agence de voyage pour avoir de factices lettres d’invitation dans le but d’obtenir le visa russe en y passant le moins de temps possible ?

Donc au mois d’avril 2012 les règles, concernant l’enregistrement de visa d’un ressortissant étranger étaient les suivantes (du moins: comment nous les avons comprises) : il faut faire enregistrer son visa auprès de la police, de la poste ou de l’office local de l’immigration dans les 7 jours ouvrables suivant votre arrivée dans une ville russe. Il faut donc comprendre que si vous restez moins de 7 jours dans la même ville, vous n’avez pas besoin de vous enregistrer. De même les jours passés en voyageant dans un train ne rentrent pas non plus en compte dans le total des 7 jours. D’ailleurs, il est très important de garder précieusement vos justificatifs de déplacement (billets de train) à opposer au cas où.

Deux manières pour s’acquitter de ses devoirs de touristes :

1/ Vous logez à l’hôtel :

Dans ce cas-là, le plus facile, il suffit juste de payer 20 ou 30 dollars à l’hôtel qui se chargera de tout

2/ Vous séjournez chez quelqu’un (ex. dans le cas du couchsurfing) :

Vous demandez dans ce cas-là à votre gentil hôte de vous accompagner avec son passeport, sa carte d’identité à la poste / police / bureau d’immigration local le plus proche pour faire la queue et vous aider à remplir ce formulaire: http://www.visatorussia.com/russianvisa.nsf/visa_registration.html en 2 exemplaires, formulaire qui soi dit au passage est exclusivement destiné aux étrangers mais n’en est pas pour autant disponible en anglais. Si vous le faites à la poste, attention tous les guichets ne le font pas et il vous faudra débourser 220 roubles (de mémoire). En fait, la poste s’occupe juste d’envoyer votre demande en accusé de réception au bureau de l’immigration. Vous aurez besoin d’une copie de votre passeport et du visa ainsi que de la carte de migration (qui vous est donnée lors de votre entrée dans le pays).

On devrait vous rendre la partie détachable du formulaire.

Pour mémoire :

  • 2 exemplaires du formulaire Visa Registration
  • 1 copie du passeport (et de celui de votre hôte)
  • 1 copie du visa
  • 1 copie de la carte de migration
  • des roubles (220 mais à vérifier)

Propiska - Source: suissesolidaire.org

Propiska – Source: suissesolidaire.org

C’est une longue tradition russe que d’enregistrer les voyageurs qu’ils soient étrangers ou nationaux. Dès l’Empire, les russes devaient obtenir des laisser-passer pour se déplacer d’une ville à une autre. Sous le communisme, Staline mis en place en décembre 1932 la propiska qui atteste du droit d’une personne à résider dans un certain endroit. C’était un tampon obligatoire à avoir sur son passeport intérieur russe et qui à partir de 1958 jouera un rôle dans l’attribution des logements. La propiska a été mis en place afin de contrer l’importante exode rurale des paysans suite à la mise en place du 1er plan quinquennal. Elle fut abolie à la fin des années 80, à la chute du communisme mais perdura toutefois sous de nouvelles modalités.

A noter que récemment suite à l’attribution des grands évènements mondiaux que sont les Jeux Olympiques d’hiver (Sotchi 2014) et la coupe du monde de football (2018), le gouvernement a annoncé que le régime des visas serait allégé. Pour les JO, il prévoit d’abroger les visas pour les ressortissants de l’Union Européenne pendant la durée des épreuves tandis que les supporters du ballon rond en possession de billets pour les rencontres n’auront pas besoin de visa.

Exemple : http://www.visahouse.com/fra/sample-of-arrival-notification.asp

Et vous lors de votre voyage en Russie, avez-vous fait enregistrer votre visa ? Pour quelle solution avez-vous opté?

Pour continuer la lecture: