A la croisée des chemins

Le blog de notre tour du monde et de notre vie en Guyane

Un sport génétiquement modifié: le Sepak Takraw

Le Sepak Takraw

Le Sepak Takraw

Attirés par les lumières de ce qui semblait être la fête votive de la ville, nous nous approchâmes discrètement pour découvrir à l’écart, un terrain de sport où se tenait une compétition de Takraw. Il ne nous a pas fallu longtemps pour grimper dans les gradins et y rester jusqu’à la fin. La première réaction est de se dire: “Mais qu’est-ce que c’est que ce truc de dingue?!?!!!??” On a du mal à le définir, même s’il a des éléments communs à des sports que l’on connait déjà: football, volley-ball ou badmington le mélange est tout à fait explosif. Devant nos yeux ébahis, se jouait un extrait de Shaolin Soccer de Stephen Chow.  Il faut dire que les joueurs ne ménageaient pas leur peine et certains de leurs mouvements empruntaient plus au kung-fu qu’au football.  Qu’on se rassure, quand le soleil se couche et que les amateurs sortent coloniser les terrains, le niveau est tout à fait abordable et tout un chacun peut rêver  à se prêter au jeu.

L’origine du Sepak Takraw est incertaine mais certains la font remonter au XIème siècle. “Sepak”  vient du malais-indonésien signifiant “Coup de pied”  et du Thaï ‘”Takraw”, ballon. Ce sport est principalement pratiqué en Asie du Sud-Est (Thaïlande, Laos, Birmanie, Indonésie, Malaisie et Philippines). Il se joue au pied à 3 contre 3 avec une balle d’osier tressé  de la taille d’un ballon de handball. Aujourd’hui, l’osier a majoritairement cédé la place au plastique. Les deux équipes sont séparés par un filet et les joueurs ne peuvent se faire que trois passes avant de renvoyer la balle dans le camp adverse. Le match se joue au meilleur de 3 sets et le set étant emporté par la première équipe à atteindre les 21 points. Pour marquer un point , la balle doit rebondir dans le camp adverse. La meilleure chance de marquer est donc de smasher la balle, c’est-à-dire être au dessus du filet et la tête en bas (ou les jambes en l’air), d’où l’aspect spectaculaire de ce sport. Chaque joueur a un rôle déterminé dont il ne se départira pas de tout le match: le serveur engage la balle d’un coup de pied/grand écart, l’attaquant à qui on transmettra la balle en phase d’attaque, autrement dit le spécialiste du retourné acrobatique et enfin le relayeur qui fait les passes en phase défensive.

Vous êtes maintenant prêt pour découvrir le Sepak Takraw, âmes sensibles s’abstenir !

Pour aller plus loin:

l’article Wikipédia

l’association française de Sepak Takraw

la fédération internationale de Sepak Takraw

8 Discussions sur
“Un sport génétiquement modifié: le Sepak Takraw”

Laisser un message

Votre courrier électronique ne sera pas publié

CommentLuv badge