A la croisée des chemins

Le blog de notre tour du monde et de notre vie en Guyane

Rencontre à la croisée des chemins: sa majesté le Roi de Maupiti

Ile de Maupiti (source :google images)
Ile de Maupiti (source :google images)

Maupiti est une île de 11 km2 au large de Tahiti, à une centaine de kilomètres (ou une heure et demi en bateau). On peut faire son tour en une demi-heure en vélo et 1 500 personnes l’habitent. Elle fait partie de la Polynésie Française, composée de 5 archipels, 118 iles et 230 000 habitants. Sa superficie est de 5 millions de km2 composé principalement de l’Océan Pacifique, les terres émergées ne représentant que 4200 km2!

Par le plus grand des hasards, nous avons rencontré son Roi, sur l’île de Pâques car nous logions dans la même résidence. Il était en mission sur l’île en qualité de Président de l’Organisation des Nations Unies du Pacifique. Cette dernière regroupe toutes les tendances indépendantistes des iles de la Polynésie, en dépit des frontières artificielles introduites par leurs pays de tutelle (par exemple, la France pour Maupiti, le Chili pour Rapa Nui, les Etats-Unis pour Hawaï, la Nouvelle Zélande pour la Nouvelle Zélande). Ses objectifs portent sur l’indépendance de la Polynésie et la formation d’une fédération politique regroupant toutes ses iles.

Les Rapa Nui étant en plein conflit avec le gouvernement chilien, le Roi de Maupiti se devait de les accompagner, les soutenir et leur apporter un retour d’expérience quant à l’organisation administrative sous tutelle française dans la Polynésie Française. Contrairement aux Rapa Nui, leurs habitants sont représentés auprès de la France par un gouvernement local (la Collectivité d’Outre-Mer de la Polynésie Française). Puis, cette collectivité a un pouvoir législatif sur son territoire. Cette organisation est tellement bien perçue sur l’île de Pâques que les Rapa nui manifestent leur hostilité vis-à-vis du colonisateur chilien en parlant français!

Cependant, ce n’est pas pour autant que le roi de Maupiti n’a pas pleins de griefs contre la France, qu’il nous a longuement exposé :

D’une part, la reconnaissance de son titre! Intronisé en 2007, son titre de Roi lui a été légué par ses ancêtres depuis des générations, mais il n’est pas reconnu par les autorités françaises et ne peut donc faire exécuter sur son île sa “politique royale”.

D’autre part, que le pouvoir législatif soit un vrai pouvoir législatif et que la métropole arrête d’exercer constamment son droit de véto… En effet, pour qu’une loi polynésienne soit exécutable, elle doit être relue par la métropole (notamment le Ministère de l’Outre-Mer).

Plage de Maupiti (source: google images)
Plage de Maupiti (source: google images)

Enfin, que la France arrête de vendre des concessions de pêche aux japonais et chinois qui ruinent la ressource maritime ainsi que la pêche artisanale. Les japonais ont développé des techniques de pêche qui leur permettent de sur-exploiter la ressource et de rester en mer plusieurs mois sans avoir besoin de retourner sur le “continent”: pétroliers qui alimentent en gazole les bateaux de pêche, bateaux-usine qui transforment directement en mer la pêche, relai des pêcheurs directement en mer.

Sans parler, des explorations actuelles des fonds marins pour trouver des minerais…

Son discours indépendantiste n’est cependant pas sans certaines contradictions: à un moment, il nous a vanté les compétences de Gaston Flosse, le premier Président de la Collectivité d’Outre – Mer de la Polynésie Française, grâce auquel le territoire serait resté sous la tutelle de France. Puis, il ajouté qu’il méritait bien les honneurs de l’Etat, malgré les controverses de corruption du personnage…

Cela ne nous a pas empêché d’apprécier l’écouter, partager ses points de vue et pour un Roi, il sait rester modeste et ouvert à de simples roturiers comme nous, qui plus est totalement ignorants des problématiques de la Polynésie Française!

5 Discussions sur
“Rencontre à la croisée des chemins: sa majesté le Roi de Maupiti”

Laisser un message

Votre courrier électronique ne sera pas publié

CommentLuv badge