A la croisée des chemins

Le blog de notre tour du monde et de notre vie en Guyane

Qu’est-ce qu’une cuisine solaire?

IMG_2359-LD

Cuisine solaire

Pour faire suite à notre article sur l’action d’Inti Illimani, nous avons souhaité détailler un peu plus  ce qu’est une cuisine solaire:

Tout d’abord, de quoi est-elle faite?

Elle est construite à partir de bois composant les parties extérieures de l’appareil. Le bois est peint en orange avec une peinture, certes chimique, mais qui permet de protéger le bois du soleil… La caisse, dans laquelle est positionnée la nourriture, est faite d’aluminium pour capter les rayons du soleil. L’aluminium est recyclé à partir de planches d’impression de journaux boliviens. Entre le bois et la caisse d’aluminium, on trouve de la laine de mouton étirée, surtout bien bien sale, pour servir d’isolant afin que la chaleur ne s’échappe pas. La cuisine est fermée par un couvercle en verre pour mieux conserver les rayons du soleil dans la caisse d’aluminium. Enfin, afin d’augmenter la captation des rayons de soleil dans la caisse, on peut ajouter à sa cuisine des réflecteurs en aluminium.

Quelles sont ses fonctions?

La cuisine solaire remplit quatre fonctions:

1. La fonction de four solaire, lorsqu’on lui ajoute les réflecteurs en aluminium. La température peut alors s’élever à 180 degrés. On peut alors faire cuire tout type de viande.

2. La fonction de cuisine solaire. La température peut s’élever à 150 degrés. On peut préparer des soupes, pasteuriser l’eau et le lait, faire cuire des légumes, etc.

3. La fonction de boîte thermique, lorsqu’il pleut ou qu’il y a des nuages ou la nuit. La cuisine est alors fermée aux rayons de soleil. Après avoir préalablement commencé à faire cuire les aliments dans la cuisine conventionnelle, on dispose alors le plat bien chaud dans la boîte thermique enveloppé d’une couverture isolante. Les aliments continuent de cuire avec la chaleur qui est conservée dans la boîte.

4. La fonction de déshydrateur solaire. Avec le couvercle un peu ouvert, on peut faire sécher les fruits que l’on ne trouve pas l’hiver (pommes, pêches, etc.).

Comment s’en sert-on?

Il faut tout d’abord savoir que la cuisson en cuisine solaire met le double de temps que les cuisines conventionnelles. Cependant, il y a de nombreux avantages qui compensent cette augmentation du temps de cuisson:

Plus besoin de rester derrière les fourneaux, il n’y a aucun risque de rabinage! En général, les femmes qui travaillent mettent leur nourriture à cuire avant de partir pour revenir quatre heures après, sans que personne ne soit dans la maison!

De plus, il n’est plus besoin d’utiliser de l’huile pour cuire les aliments! Du coup, le nettoyage des plats s’en trouve plus simple.

Avec la cuisine solaire, on peut préparer de nombreux plats (dont des gâteaux!) sauf évidemment ceux qui nécessitent d’être frits comme les frites par exemple.

Pendant notre séjour à Cochabamba, nous avons dégusté des soupes de légumes mijotés pendant des heures dans la boite thermique, ou encore du poulet, de la viande de porc, des pommes de terres, des ocas, le tout cuisiné au four solaire. Un vrai régal pour les papilles!

Quelques retours d’expérience

Mais quoi de mieux que d’écouter une propriétaire de cuisine solaire pour nous vanter tous ses mérites! Attention, l’interview est en espagnol.

Entrevista con una usuaria de cocina solar de Inti Illimani from Aso Inti Illimani on Vimeo.

On en profite aussi pour glisser l’interview de deux étudiants en ingénierie industrielle à l’université catholique de la Paz s’intéresser à la cuisine solaire dans le cadre d’exercices pratiques (en espagnol également).

Inti Illimani a la Functec 11 from Aso Inti Illimani on Vimeo.

Nous avons réalisé ces deux vidéos pour l’association et sont visibles sur leur site internet.

8 Discussions on
“Qu’est-ce qu’une cuisine solaire?”

Leave A Comment

Your email address will not be published.

CommentLuv badge