A la croisée des chemins

Le blog de notre tour du monde et de notre vie en Guyane

La ruse face aux paysans péruviens

Sajama-LD

Le volcan Sajama veille sur le poste de frontière de Chungara

Depuis maintenant plus d’un mois, le principal poste frontière entre la Bolivie et le Pérou – Desaguadero – est bloqué par les paysans péruviens qui manifestent contre l’implantation d’une exploitation minière canadienne. L’objet de leur mécontentement est la crainte de la pollution des sols dans cette région particulièrement agricole. Ils demandent la rupture du contrat signé entre le gouvernement et la société canadienne. Le 5 Juin avait lieu le deuxième tour des élections présidentielles péruviennes qui a vu la victoire de Ollanta face à la fille du dictateur Fujimori. Le nouveau président ne prendra ses fonctions que le 28 Juillet et à priori l’actuel gouvernement, quant à lui, doit déjà se considérer en vacances. La situation semble donc être partie pour durer. De plus, la vague de protestation s’est étendue aux villes adjacentes et sur tout le pourtour du lac Titicaca, notamment à Puno, embarcadère pour partir à la découverte du lac, qui fait l’objet d’un blocus. La conséquence pour nous autres touristes est ainsi l’impossibilité de relier La Paz à Cuzco. Donc, ce billet est à destination des touristes qui souhaitent se rendre à Cuzco depuis La Paz en faisant un petit état des lieux de la situation en date du 17 Juin.

Bus La Paz – Puno

Une seule entreprise propose de vous emmener de La Paz à Puno en passant par Copacabana. Le problème réside dans la difficulté ensuite pour sortir de Puno et rejoindre Cuzco.

Avion La Paz – Cuzco

Deux vols hebdomadaires  (le jeudi et le dimanche) opérés par AeroAzur. A partir d’une centaine de dollars mais les prix ont tendance à flamber aux vues de la demande et dans tous les sens du terme: les places sont chères !

Bus La Paz – Arica

Une des solutions pour rejoindre Cuzco par la voie terrestre est donc de prendre un bus jusqu’à Arica au Chili (compter entre 9 et 11 heures, 80 bolivianos). Le paysage est fantastique, le poste frontière se trouvant au pied du volcan Sajama et la descente vers le Chili se faisant à travers le désert d’Atacama. Départ tous les jours à partir de 5h45 jusqu’à 8h, puis d’autres départs vers midi.

atacama-ld

Le désert d’Atacama

D’Arica, prendre un taxi partagé pour rejoindre Tacna au Pérou (1h, 3000 pesos chiliens): confortable et rapide. Le passage de la frontière est facilité par le chauffeur. D’ailleurs, les péruviens faisant les choses biens, à la sortie du poste de frontière, un distributeur de billets vous attend où vous pouvez faire le plein de soles! Départ dès que le taxi est plein.

Arrivé à Tacna, vous êtes en territoire péruvien: c’est un premier soulagement ! Vous devrez traverser la rue pour rejoindre le terminal de bus et trouver un bus qui vous amènera jusqu’à Arequipa (6/7 heures, 20 soles). Départs assez fréquents, il y a même des bus de nuit.

Note: les bus qui partent de Tacna pour rejoindre Cuzco en temps normal passent par Puno, donc la situation est la même qu’à La Paz.

A Arequipa, en fonction de l’heure à laquelle vous arrivez, vous aurez peut-être droit à une bonne nuit de sommeil avant de trouver le Graal: un bus qui vous amènera directement à Cuzco sans passer par Puno. Il passe par un “itinéraire bis” fait d’une route de terre passant par Espinar, et Sicuani. Départ à partir de 7h30, compter une dizaine  d’heure (douze dans notre cas).

altiplano

L’altiplano péruvien

Au total, près de trente sept heures de voyage et une dizaine de navets hollywoodiens ingurgités* alors que La Paz – Cuzco, quand il n’y a pas de manifestation, est à seulement 12 petites heures de voyage en longeant le Titicaca ! Mais c’est pour la bonne cause alors…

* Oui, tous les bus sont équipés de télé et de lecteurs DVD : une excellente manière de combler ses lacunes en super-productions américaines

 

 

 

3 Discussions sur
“La ruse face aux paysans péruviens”

Laisser un message

Votre courrier électronique ne sera pas publié

CommentLuv badge