A la croisée des chemins

Le blog de notre tour du monde et de notre vie en Guyane

Les oubliés des guides: San Javier

IMG_7008-LD

Vue sur les plantations autour de Tucuman

La montagne de San Javier offre un panorama sur Tucuman des plus intéressants

Nous proposons d’ajouter la visite de San Javier, dans la rubrique “à voir” de la description de la ville de San Miguel de Tucuman. Située à quelques kilomètres de Tucuman, la montagne San Javier surplombe la vallée et culmine à quelques 1160 mètres d’altitude. Le panorama depuis son sommet mérite le détour. On y découvre que Tucuman est entouré de cultures de citronniers et de canne à sucre, les deux principales productions agricoles du coin.

Il y a deux moyens de s’y rendre: en transport en commun (bus 118, pensez à vérifier les horaires, surtout le week-end) depuis la terminale de bus ou en randonnée depuis la réserve naturelle du Horco Mollo.

IMG_6951-LD

Un innombrable Christ Rédempteur d’Amérique du Sud

En bus, la montée est assez rude, mais vous traverserez une forêt tropicale, typique du Nord-Ouest Argentin. Arrivé au sommet, vous pouvez vous arrêter au Christ rédempteur du coin, lieu de pique-nique privilégié des habitants de Tucuman (ne vous attendez quand même à trouver des barbecue à disposition…). Ensuite, vous pouvez vous promener le long de la route (qui n’est pas passante) et vous arrêtez de temps en temps aux différents miradors.

Nous ne pouvons que vous recommander d’opter pour la seconde solution: atteindre le sommet par une randonnée qui commence dans la réserve naturelle d’Horco Mollo, à côté de Yerba Buena.

IMG_6961-LD

Végétation luxuriante

Tout d’abord, parce que vous traverserez à pied la forêt tropicale et pourrez admirer la végétation luxuriante de très près! Vous serez tout de suite mis dans l’ambiance humide de la foret. La randonnée dure une heure et demi avec un dénivelé de 1000 mètres, attendez-vous à suer!

Les randonneurs du coin nous expliquent quel est l’énorme bâtiment à l’abandon au milieu du site

Ensuite, avec un peu de chance, vous croiserez Francis, Mika, Ricardo et Lina, un groupe de voisins de Tucuman qui randonne dans le coin tous les mois. Ce sont des argentins très ouverts et curieux des européens et se montreront très heureux de passer la journée avec vous! Si le courant passe bien entre vous, ils vous inviteront chez eux pour déguster de délicieuses humitas faites maison (maïs râpé cuit dans une feuille de maïs).

IMG_6983-LD

Un campus universitaire à l’abandon

De plus, ils vous raconteront que, dans les années 50, il était prévu de créer une dépendance de l’université de Tucuman dans la montagne San Javier, où l’on devait y accéder par funiculaire. Résultat, le projet a été abandonné suite à la dictature militaire de 1976. Les travaux entamés pour le funiculaire ont été arrêtés et l’énorme bâtiment non achevé, devant accueillir les étudiants, tombe, peu à peu, en ruine. Du funiculaire, il reste quelques rails et ponts traversant la forêt, si vous n’avez pas trop le vertige, vous pouvez vous amuser à les traverser, vous serez alors en pleine forêt tropicale. Mais, attention à ne pas vous appuyer sur une plante urticaire.

IMG_6978-LD

Un rail de funiculaire à l’abandon

2 Discussions on
“Les oubliés des guides: San Javier”

Leave A Comment

Your email address will not be published.

CommentLuv badge