A la croisée des chemins

Le blog de notre tour du monde et de notre vie en Guyane

Visite de la Bodega el Esteco à Cafayate

IMG_7638-LD

Bodega El Esteco

La province de Salta, la deuxième région viticole d’Argentine

Notre séjour à Cafayate dans la province de Salta ne pouvait se faire sans visiter une des nombreuses caves de la deuxième région viticole d’Argentine, et ainsi faire honneur aux racines de Guillaume.

Cette ville de plus de 10 000 habitants, située à 1 683 mètres d’altitude, a en effet un climat sec et venteux propice à la culture du raisin.

C’est le heureux hasard de notre rencontre avec Pablo, Dolores et Edu (surnom de Eduardo) qui nous a conduit à la bodega el Esteco qui s’avère être la plus importante de la région avec 480 hectares de vignes!

La bodega el Esteco produit annuellement 4 millions de litres de vin dont 60% sont destinés à l’exportation dans 41 pays à travers le monde, sous la marque “Michel Torino”. Ce dernier était le premier propriétaire du domaine, racheté en 2000 par une grande entreprise argentine, la “Pena Flora”.

La totalité de la production de vin est vendue au détail, sous forme de bouteilles différentes selon les gouts des différents pays importateurs: du magnum au Japon, aux bouteilles à capsule pour les anglais.

IMG_7658-LD

Des vignes immenses!

Un vin au label « biologique » grâce à un climat sec et venteux

La capacité maximale des cuves de vins est de 16 millions de litres. En effet, certaines gammes de vin demandent plus de 18 mois de fermentation. A ce titre, la levure utilisée pour la fermentation du vin est française pour les vins “hauts de gamme”. Pour le reste, il s’agit de levure dite “indigène” (moisissure présente sur le raisin). Les cuves de fermentation du vin sont soit en ciment, en acier inoxydable ou en bois. Ces dernières provenaient de Bordeaux.

La cave emploie 120 salariés permanents de l’ouvrier agricole au staff administratif. Mais au moment des vendanges, qui se déroulent de février à avril, l’effectif est multiplié par deux. Les récoltes se font manuellement de façon à mieux sélectionner le raisin mais également du fait de la particularité des vignes de toit qui ne peuvent être vendangées mécaniquement.

IMG_7688-LD

Chaine d’embouteillage dans son intégralité

La mise en bouteille est par contre mécanisée. Nous avons été surpris par le coût unitaire d’un bouchon de liège (1€), mais il provient du Portugal. La plupart des bouteilles “bas de gamme” ont des bouchons synthétiques.

Il existe 13 cépages différents dans le domaine dont un est 100% argentin, il s’agit du torrontés, qui produit du raison blanc.

Le climat sec et venteux permet aux cultivateurs d’utiliser peu de sulfate pour prévenir les champignons, ce qui fait que le vin a un label “biologique”. Le label est du également à l’utilisation d’un compost naturel comme engrais, fait à base de mare de raison et de crottin de chèvre.

Le prix d’une bouteille à partir de 28 pesos (5 euros)

www.elesteco.com.ar

IMG_7649-LD

Le cépage Torrontes

3 Discussions on
“Visite de la Bodega el Esteco à Cafayate”

Leave A Comment

Your email address will not be published.

CommentLuv badge