A la croisée des chemins

Le blog de notre tour du monde et de notre vie en Guyane

Avant de partir, pensez à la campagne de vaccination!

Nous avons choisi la campagne de vaccination avant de partir

Nous n’avons pas voulu rentrer dans la polémique “pour ou contre les vaccins”, en tant que digne héritier de M. Pasteur, nous n’avons pas beaucoup hésité sur le sujet. De plus, jusqu’à présent, nous n’avons jamais eu de réaction à aucun vaccin et avons survécu au vaccin contre la grippe A!  Cependant, nous ne nous rendions pas compte que les préparatifs de notre voyage allait nous faire participer à une véritable campagne de vaccination!

A titre d’illustration :

  • Pas moins de 9 injections dont 8 dans un centre de vaccination internationale
  • Pour une couverture contre 10 maladies

Première chose à faire: se mettre à jour des vaccinations obligatoires en France (DTP, hépatite B, rougeole).

Prendre les conseils d’un médecin du voyage pour ajuster les besoins

Puis, se rendre dans un centre de vaccination internationale et prendre rendez-vous avec un médecin du voyage qui vous conseillera sur la liste des vaccins à effectuer en fonction:

  • de vos destinations géographiques (pays, mais également à l’intérieur du pays: montagne, jungle, centres urbains et ce, de façon à identifier les risques de paludisme)
  • de la saison climatique
  • des activités que vous allez mener (en dehors des sentiers battus ou non)

Cela suppose donc d’avoir travaillé en amont votre itinéraire et calendrier!

Pour tout ce parcours du combattant, s’y prendre au moins 3 mois avant votre date de départ, certaines injections du même vaccin devant être espacées d’un certains nombres de jours (rage, encéphalite japonaise) et il est toujours mieux pour votre organisme de prendre un peu le temps de digérer cette invasion d’agents extérieurs!

Se faire vacciner représente un investissement financier

Sur le plan financier, sachez que seuls les vaccins obligatoires en France sont couvert par la sécurité sociale, parfois, les complémentaires santé peuvent participer un peu, donc cela ne coute rien d’essayer. Mais au final, c’est un poste de santé à anticiper dans le budget prévisionnel de votre voyage. Pour notre part, nous avons dépensé 500 € de vaccins par personne, un montant largement supérieur aux retours d’expériences d’autres voyageurs (environ 200 €): d’une part, à cause de l’encéphalite japonaise (fortement recommandé en Asie du Sud-Est en période de mousson) et de la méningite à méningocoque (fortement recommandé pendant la saison sèche en Afrique).

Notre liste de vaccins

Voici la liste des autres vaccins internationaux réalisés:

– La fièvre jaune (obligatoire en Afrique et quelques pays en Amérique Latine) –> maladie transmise par les moustiques

– La typhoïde –> se transmet par l’eau et la nourriture

– L’hépatite A –> se transmet par l’eau et la nourriture

– La rage (toute destination en dehors des sentiers battus, si cela existe encore) –> attention! si vous êtes mordus par un animal enragé, vous n’êtes pas protégés contre le virus, le vaccin vous laisse juste plus de temps avant que la rage ne fasse effet. Il faut absolument vous rendre dans un centre antirabique pour être soigné. Ce vaccin nécessite 3 injections.

– La méningite à méningocoque (recommandé en Afrique) –> se transmet par la toux

– L’encéphalite japonaise (recommandé en Asie) –> maladie transmise par les moustiques

En région parisienne, il y a de nombreux centres de vaccination internationale:

  • Centre de Vaccination de la ville de Paris: réputé moins cher, mais ne dispose pas de tous les vaccins et n’est ouvert que pendant les heures de travail
  • Institut pasteur: réputé plus cher, mais dispose de tous les vaccins et est ouvert le samedi matin. Prévoir d’arriver tôt, car il y a beaucoup de monde (la première fois compter au moins deux heures d’attente).
  • Centre de vaccination d’Air France,
  • etc…

1 Discussion sur “Avant de partir, pensez à la campagne de vaccination!”

Laisser un message

Votre courrier électronique ne sera pas publié

CommentLuv badge