Se former aux Premiers Secours Civiques

Un retour d’expérience sur la formation aux premiers secours.
0 Shares
0
0
0

Le week-end du 27 et 28 novembre 2010, nous avons participé à une formation aux premiers secours  dans le cadre de la préparation de notre voyage itinérant. Il nous semblait important de connaître les quelques gestes simples à apporter à une personne en souffrance. Ces gestes peuvent sauver une vie et accessoirement la nôtre! Outre les gestes utiles, il est rassurant de  savoir que son partenaire est capable d’agir et d’intervenir.

A notre grand étonnement, ce sont finalement des gestes de bon sens qu’il faut mettre en pratique dans de nombreux cas: des claques dans le dos en cas d’étouffement, compresser une plaie qui saigne abondamment, allonger les personnes en cas de malaise ou de plaies graves ou encore passer sous l’eau une brûlure superficielle ou grave. Ne jamais essayer d’enlever un objet extérieur dans une plaie ou ni de bouger une personne qui vient de tomber!

Ce premier module de secourisme, appelé PSC1 pour Prévention et Secours Civiques Niveau 1 se focalise sur comment passer une alerte claire et précise permettant aux “vrais” sauveteurs d’intervenir en ayant le maximum d’informations. Il faut apprendre à bien analyser la situation (que s’est-il passé, depuis combien de temps, où, de quel numéro on appelle, quels sont les gestes de premier secours pratiqués) et à garder son sang froid!

Pour aller plus loin, il existe d’autres formations: PSE1 (Premiers Secours en Equipe Niveau 1), PSE2 etc…

Bon, on apprend quand même des gestes un peu plus compliqué comme la PLS: la Position Latérale de Sécurité, position idéale pour une personne inconsciente mais qui respire. Ou encore, plus flippant, la RCP, la Réanimation Cardio-Pulmonaire, ou pour les intimes le fameux massage cardiaque à pratiquer sur une personne inconsciente ne respirant pas! Il faut agir rapidement dans ce cas-là et les gestes que l’on met en oeuvre peuvent briser les côtes des victimes!

La formation est articulée entre transfert de connaissance de la part du formateur et mise en situation pour les élèves.

Il est très facile de s’inscrire: il suffit de contacter la délégation locale de la Croix rouge près de chez vous (ou d’autres organismes: la protection civile, les pompiers, etc.). Dans notre cas, la formation a coûté 60 euros et s’est déroulée sur 1 journée et demi. Celle-ci est dispensée par des secouristes bénévoles, habitués du terrain. Ils sont plusieurs (le formateur et ses assistants qui font les “victimes” ou “témoins” pendant les mises en situation) et sont très pédagogues. L’ambiance est détendue tout en étant sérieuse.

Pas besoin d’avoir un projet de voyage pour réaliser cette formation qui devrait être obligatoire ! À vos inscriptions!

Pour aller plus loin:

La Croix-Rouge

La Protection Civile

Le Ministère de l’Intérieur

Le Wikipédia des Premiers Secours

0 Shares
12 comments
  1. je suis assez d’accord, il faut intégrer ce programme dans le cursus scolaire, nous ne savons jamais ce qui peut se passer, les accident arrivent vite! quand j’étais au lycée,une fille s’est étouffée, heureusement qu’une autre fille savait faire la manoeuvre d’heimlish

  2. Les jeunes d’aujourd’hui devraient tous avoir une notion de premiers secours, ne serait ce que les premières gestes à faire en cas d’accident, passer une alerte claire pour permettre aux vrais sauveteurs d’intervenir.

  3. Cet article de secourisme apportera à chacun les bonnes astuces ainsi que les actions à mener afin de secourir des personnes en danger ou bien malade lors des voyages. Il n’y est pas question de voir tous en détail, mais seulement d’apprendre le strict minimum pour sauver une vie ou bien pour assister à des personnes en danger.

Répondre à RALISON Anja

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You May Also Like